Un site historique remarquable

La chapelle Sainte Trinide, le jardin, l'histoire de la propriété

Un lieu authentique

Dans l'arrière pays de Sanary-sur-mer, à seulement 2 km de la mer, vous apprécierez la quiétude du lieu.

A l'ombre d'un micocoulier séculaire, entourée d'oliviers centenaires, d'un vignoble d'appellation "Bandol", notre jardin bucolique s'apprécie en toute saison.

Amoureux des vieilles pierres, des jardins romantiques, simples et un peu sauvages, vous serez conquis.

Un héritage

La propriété appartient à notre famille depuis plusieurs générations, exactement, depuis 1804.

Nos anciens vivaient de la culture de la terre, des vignes, des oliviers, mais aussi des fleurs: les narcisses et les anémones principalement.

La partie de la maison que nous avons rénové, était pour une grande part dédiée à l’activité agricole et comptait aussi des écuries, des poulaillers, des cochonniers, des paillères.

Au cours des siècles, la bastide s’est transformée, a évolué, tout en gardant son authenticité.

Le four à pain, encore visible depuis notre salle à manger, témoigne de l'époque où il était le cœur du quartier, les habitants des alentours venaient aux offices à la chapelle et cuisaient leur pain.

La culture du blé était à l’époque très répandue.

L’aire de battage, attenante à la chapelle, est en assez bon état aujourd’hui encore.

La Chapelle est le centre du quartier du même nom.

Autrefois appelé Sainte Ternide, à la chapelle était célébré chaque dimanche un office religieux.

Sainte Ternide, Sainte aux trois épis de blé, était la patronne des agriculteurs.

Chaque année, à la fin des moissons, on la célébrait lors d’une fête le 8 septembre.

La chapelle a subi de nombreuses restaurations, dont la plus récente date de 1785 !

Après avoir été un lieu de culte, elle est devenue une cave à vin, et aujourd’hui encore, de vieux foudres construits sur place par mon grand-père témoignent de la vie agricole de la famille et du quartier.

La bastide a accueilli le grand-père de Jean Aicard de 1855 à 1872.

Jeune poète et académicien, Jean aimait venir y lire des textes de Victor Hugo à l’étage.

 

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais